Campagne medicale

Publié le par ayaviri

 

Pour la 3e année consécutive, (et la 2e pour nous), Caritas organisait une champagne médicale a Ayaviri.

Qu’est-ce qu’une campagne médicale ? Plusieurs jours de consultations gratuites pour toute personne se présentant à la campagne, moyennant quelques heures d’attente.

Les Péruviens vivant dans des zones reculées comme Ayaviri et ses districts ne vont jamais voir un médecin, un dentiste, un gynécologue … principalement par manque de moyens, mais aussi par habitude. On se soigne avec les remèdes naturels, et le médecin est seulement quelqu’un qui va nous retirer de l’argent, sans vouloir nous aider.

Plusieurs organismes (ONG, Municipalités) organisent des campagnes médicales durant l’année.

La spécificité de celle de Caritas est liée a notre évêque : les médecins viennent en majorité des Etats-Unis (50 cette année) et de Lima, et appartiennent au Mouvement de Vie Chrétienne (http://www.m-v-c.org  , mouvement chrétien de (très) droite, fondé au Pérou et rassemblant des fideles internationaux).

 Les médecins eux-mêmes et leur mouvement prennent en charge tous les frais de cette campagne, leurs billets d’avion, les médicaments …

Caritas prend en charge toute l’organisation, mise en place d’un « mini-hôpital de campagne, restauration des médecins, et traduction pour Camille et moi, pour les médecins ne parlant qu’anglais.

La campagne en image :

 P1030617

File d'attente dans la rue 

 

P1030666

Attente et triage


 P1030639

L'equipe gyneco ou Camille faisait traductrice

 

P1030635

Les dentistes

 

P1030653

Doctor Mike et son traducteur

 

P1030684

 

 

Bilan de cette campagne ?

- 1300 personnes ayant pu voir entre 1 et 3 spécialistes (médecine générale, Ophtalmologie, Dentiste, gynécologie, pédiatrie, ORL…)

- Un nombre incalculable de problèmes de gastrite et calculs biliaires (dus a l’alimentation)

- Beaucoup d’accidents (fractures, foulures, cicatrices) qui n’ont jamais été soignés

- Des problèmes gynécologiques hyper-fréquents

- Un sacré nombre de dents arrachées ou soignées

- Quelques cas de cancer de la peau, et cataracte, dus au rayonnement solaire élevé

- Quelques cas de Tuberculose

Et un grand nombre de questionnement pour nous :

C’est très généreux de la part de ces médecins de venir gratuitement, consulter pendant 4 jours… mais tout gratuit, est-ce durable ?

Sous prétexte « d’habituer » les gens à aller voir le médecin, ne les habituons pas à aller voir que les médecins gratuits ?

Comment valoriser le travail de l’hôpital local d’Ayaviri après une campagne comme celle la, avec autant de spécialistes et de médicaments gratuits ?

Comment soigner des gens quand on ne sait rien de leurs habitudes de vie ?

 

Encore une fois, rien n'est tout noir ni tout blanc !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article